×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Après Paris, des taxis volants pourraient survoler Nice à partir de 2024

Alexandre Lasry Alexandre Lasry

taxi volant nice

Le futur n’a jamais semblé aussi proche ! Entre hélicoptères et drones, les e-VTOL, avions électriques à décollage vertical, pourraient bientôt faire partie de notre quotidien. Le projet, baptisé Urban Blue, vise à développer un moyen de transport alternatif entre l’aéroport et le centre-ville de Nice. Si les premiers tests sont concluants, on devrait voir les premiers engins dans le ciel niçois à l’horizon 2024. 

Un projet qui fait parler

Les aéroports de Nice, Venise, Rome et Bologne se sont associés à l’entreprise Volocopter pour initier ce projet un peu fou. 100% électriques, les e-VTOL permettraient aussi bien de transporter de la marchandise que des voyageurs en transit, sans pilote, et avec une empreinte carbone moindre.

On connait la perte de temps que peut parfois représenter le transit entre un aéroport et le centre-ville, surtout dans les régions enclavées ; il serait désormais possible de passer par les airs. Mais un autre élément plaide en la faveur de ce projet : l’objectif de ce nouveau moyen de transport serait aussi de décongestionner le trafic à long-terme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Volocopter (@volocopter_official)

Publicité

Si le fonctionnement des taxis volants ne nécessite pas l’utilisation des traditionnelles pistes d’atterrissage, la mise en place du service demanderait toutefois des investissements conséquents et notamment la construction de « vertiports ». Autre frein, certains détracteurs du projet, à l’image du Collectif citoyen 06, craignent des nuisances sonores et regrettent « un mauvais sens des priorités ». Quoiqu’il en soit, l’aéroport entend lancer de premiers tests dans les mois à venir.

Affaire à suivre…

 

 

Top Nouveautés