×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Nature & Bien-être

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

By Laura Coll

Le 1er mai, on célèbre la fête du travail ! Même si cette année, on a un peu l’impression de se faire avoir avec un 1er mai qui tombe un samedi, cela ne nous empêchera pas de nous offrir quelques brins de muguet. Mais au fait, pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ? Découvrez les origines de cette tradition censée porter bonheur… 

Offrir du muguet : un porte-bonheur ?

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ? Histoire coutume porte-bonheur

Originaire du Japon et présent en Europe depuis le Moyen-Âge, le muguet, aussi appelé lys des vallées nous enchante chaque printemps avec ses jolies clochettes de fleurs immaculées… Le 1er mai, si l’on aime en offrir quelques brins aux personnes qui nous sont chères, connaissons-nous vraiment l’origine de cette coutume populaire ? À l’époque de Charles IX, un certain 1er mai 1560, il se dit que le roi se serait vu offrir un brin de muguet lors d’un voyage dans la Drôme et qu’il aurait tant apprécié l’attention qu’il décida dès lors d’offrir un brin de muguet aux dames de la Cour à chaque printemps, en guise de porte-bonheur. S’en suit bon nombre d’anecdotes qui contribuèrent à conférer au muguet son doux présage de félicité…

Le pouvoir du muguet, de Charles IX à Félix Mayol en passant par Christian Dior… 

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ? Histoire coutume porte-bonheur
La Jeune fille au Muguet, 1950

Plus tard, en 1895, le chansonnier Félix Mayol, auteur de la célèbre chanson « Viens poupoule » aurait reçu en présent un brin de muguet, offert par son amie parisienne Jenny Cook et l’aurait épinglé à sa veste lors de sa première représentation sur seine au Concert Parisien. Alors que sa prestation fut un triomphe, Félix Mayol conserva alors ce précieux brin de muguet et contribua ainsi à relancer la coutume, comme le relate ce dernier lui-même dans ses mémoires. Par ailleurs, certains couturiers, à l’instar de Christian Dior semblaient eux aussi croire en cette coutume porte-bonheur. Si Christian Dior offrait ainsi du muguet à ses clientes, il fit de la délicate fleur aux clochettes blanches l’emblème de sa Maison de couture. Ce n’est qu’au début du XXe siècle que le muguet fut finalement associé à la fête du travail. Sous Pétain, la Fête des Travailleurs se mue ainsi en « Fête du Travail » et le muguet immaculé se substitue à l’églantine rouge associée à la gauche…

Et pssst : on dit que celui ou celle qui trouve un brin de muguet à 13 clochettes serait particulièrement favorisé par le destin…

Image à la Une : Photos d’archives – Vendeuse de muguet, 1930